Qu’est-ce que le Loto du Patrimoine ? | theLotter France
 
 
 

Qu’est-ce que le Loto du Patrimoine ?

Le loto du patrimoine, c’est une loterie créée afin de récolter des fonds destinés à la Fondation du patrimoine. Ces fonds servent à entretenir ou restaurer des bâtiments en péril. Il s’agit souvent d’un bâtiment historique, mais pas forcément.

La FDJ a été choisie pour contribuer au financement de cette mission, car la solidarité nationale fait partie des fondations de l’histoire de la FDJ. Elle est l’héritière du Loto France, notre loto national – créé en 1933 afin d’aider les blessés de guerre. Afin de bien marquer le coup, le premier tirage a eu lieu juste avant le weekend des Journées Européennes du Patrimoine.

Le but est donc de prendre soin de 270 monuments, dont 18 “emblématiques” qui figurent sur les billets de loto vendus.

Un peu d’histoire

Nous devrions remercier monsieur François de Maizières, qui a plaidé, en septembre 2017, pour l’organisation d’un tirage de loto à l’occasion des journées européennes du patrimoine dont les fonds reviendraient à la préservation du patrimoine. Ceci, bien sûr, passant par le Centre des monuments nationaux ainsi que la Fondation du patrimoine.

Il a dû présenter son projet plusieurs fois ; en cause : plusieurs refus. Entre autres, en 2015, lorsqu’un rapport a conclu que le coût serait trop élevé pour un rendement trop faible. Sur le moment, le projet a donc été abandonné.

Mais François de Maizières insiste et, dans son essai sur Le Grand Gâchis culturel, il déclare : « C'est dommage, car la Française des Jeux a toutes les cartes en main pour mettre à profit l’amour que portent les Français à leur patrimoine ».

Mais voilà, nouveau rebond dans l’histoire, le 17 novembre 2017 : Françoise Nyssen, la ministre de la Culture, annonce qu’un tirage du Loto en faveur du patrimoine est prévu pour septembre 2018 lors de la présentation de la stratégie en faveur du patrimoine. Depuis, ce projet a obtenu tout le soutien possible du journaliste Stéphane Bern qui s’est battu pour faire aboutir cette initiative. En retour, le président de la République, Emmanuel Macron, lui a confié, en novembre 2017, la mission d’identifier les monuments qui pourront bénéficier des gains engendrés par le loto du patrimoine.

Et c’est donc en 2018 que le projet voit vraiment le jour.

Focus sur les 18 monuments emblématiques

Voici la liste des 18 monuments emblématiques qui se retrouvent sur les billets de loterie

Les monuments emblématiques Régions de France

Le Fort-Cigogne

Finistère

Château de Carneville

Manche

Villa Viardot

Yvelines

Rotonde ferroviaire de Montabon

Sarthe

Maison de Pierre Loti

Charente-Maritime

Hôtel de Polignac

Gers

Hôtel-Dieu de Château-Thierry

Aisne

Théâtre des Bleus de Bar

Meuse

Eglise Notre-Dame de La Celle-Guenard

Indre-et-Loire

Château de Bussy-Rabutin

Côte-d’Or

Aqueduc du Gier

Rhône

Habitation Bisdary

Guadeloupe

Maison d’Aime Césaire

Martinique

Maison de receveur des douanes de Saint-Laurent-du-Maroni

Guyane

Ancienne sucrerie de Soulou

Mayotte

Pont du Moulin

Alpes-de-Haute-Provence

Couvent Saint-François de Pino

Haute-Corse

Le succès du Loto du Patrimoine

Le premier tirage du Loto du patrimoine a remporté un franc succès ! Plus de sept millions de tickets vendus en moins d’un mois et demi ! Les mises sont 30 % supérieures à un tirage moyen, nous constatons ainsi à quel point les français sont fiers de leur patrimoine.

La Française des jeux a publié les résultats d’un sondage auprès des français. Il est ressorti que 79 % des Français considèrent que la mise en place de la « mission Patrimoine » est une bonne initiative afin de financer le patrimoine en péril. Par ailleurs, 89 % des joueurs ayant participé à ce premier tirage ont déclaré compter rejouer aux prochains tirages.

En conclusion, ce loto extraordinaire a engendré 105 millions d’euros de rentrées ! Une belle réussite pour une bonne cause. Cela devrait faire plaisir, mais, en fait, pas tout-à-fait….

Le scandale qui a entouré le Loto du Patrimoine

Alors, oui, le Loto du Patrimoine a engendré de très beaux gains, toutefois voilà… Seulement 10 % de ces gains devaient revenir au patrimoine en détresse.

En effet, le Loto du Patrimoine reste un jeu de loto, et une grosse partie des gains repart chez les joueurs en premier lieu. Le gagnant unique de la grande cagnotte du Loto du Patrimoine a obtenu 13 millions d’euros !

Puis, il faut déduire les taxes prélevées par l’Etat sur les jeux de loto. C’est là que ça fait hic ! L’opinion publique n’a pas aimé apprendre qu’au final une infime partie des gains obtenus repart réellement sur cette mission patrimoine qui lui tient maintenant à cœur. Heureusement, Stéphane Bern est reparti à l’attaque et a demandé à ce que l’Etat ne prélève pas de taxes sur ce loto hors du commun, afin d’obtenir plus d’argent pour ces bâtiments dans le besoin. Il a finalement eu gain de cause ! Le président Emmanuel Macron lui-même a rétrocédé les taxes au Patrimoine. De quoi faire plaisir aux français !

Le Loto du Patrimoine, la bonne solution pour le patrimoine ?

Au final, avec le « grattage pour le patrimoine », l’état espère obtenir 20 millions d’euros pour le patrimoine. Mais, le problème ne s’arrête pas là, puisque pour retaper les 251 projets prioritaires listés par Stéphane Bern, il faudrait pas moins de 50 millions d’euros d’urgence.

Le loto du Patrimoine a suscité l’émotion chez les français et c’est un beau coup de projecteur sur le besoin du patrimoine français. Mais, espérons que cela n’en reste pas là, et que des solutions seront trouvées afin que le patrimoine français profite de cet engouement.

Le loto du patrimoine

Loto & patrimoine, dans le monde

L’idée de profiter de jeux de loto pour récolter des gains pour le patrimoine n’est pas nouvelle et existe depuis plusieurs années dans nombre de pays.

La Grande Bretagne a une loterie nationale du nom de « Heritage Lottery Fund » (fonds de loterie du patrimoine). Cette loterie existe depuis 1994, sous le nom de “National Lottery Act” au départ, et a utilisé plus de 7,1 milliards de pounds (soit un peu plus de 8 milliards d’euros) pour plus de 40 000 projets, plus ou moins gros, à travers la Grande Bretagne. La HLF œuvre depuis toutes ces années sur des projets qui visent à laisser une marque du patrimoine, des gens et des communautés britanniques. Ce sont parfois des projets de rénovation de vieux bâtiments, mais pas seulement. Les projets sont étudiés en fonction de la trace qu’ils peuvent laisser dans l’histoire. Le principe est simple : chaque billet coute 2 £, desquels sont prélevés 56 pence (soit 28 % du prix) pour une « bonne cause ».

Partons à l’autre bout du monde maintenant : deux bâtiments mythiques ont été construits grâce a une loterie de patrimoine. Eh oui, c’est bien du Harbour Bridge et de l’opéra de Sydney dont il est question. L’Australie compte plusieurs lotos importants, dont le fameux Saturday Lotto Australien, mais c’est grâce au loto « Opera House Lottery » qu’elle a réussi à exécuter de tels projets. Celui-ci a fonctionné de 1958 à 1986 et a rapporté 102 millions de dollars en 496 tirages. Au-delà de l’argent rapporté, cela a surtout mis deux symboles australiens sur la carte du monde !

Quand le loto est au service d’une nation, tout devient possible !

Afficher
Masquer